samedi 23 octobre 2010

FNC : Curling, Lola et Outrage


Bien que le Festival du Nouveau Cinéma tire à sa fin, il y a encore des projets atypiques qui demeurent au menu, dont l’énigmatique Curling, le touchant Lola et le sanglant Outrage.

Quoi de mieux pour clôturer le FNC que le cinquième long métrage de Denis Côté qui traite de la relation bizarre entre un père (Emmanuel Bilodeau) et sa fille (Philomène Bilodeau)? Curling est peut-être le projet le plus straight du nouvel enfant terrible du cinéma québécois, il relève sa dose de surprises, de comédies irrésistibles et de drames inquiétants. Décidément, les bonnes oeuvres locales se multiplient comme des lapins.

Fidèle à ses habitudes, le nouvel opus de Brillante Mendoza situe sa fiction juste à côté du documentaire, renforçant l’authenticité de sa démarche. Plus lumineux que ses précédents Serbis et Kinatay, Lola suit deux grands-mères qui n’auront malheureusement pas le choix de se croiser, car le petit-fils de l’une a tué le petit-fils de l’autre. D’une fragilité à fleur de peau malgré quelques passages plus mélodramatiques, voici certainement une des meilleures propositions du festival.

Beaucoup plus offensant est le dernier Takeshi Kitano qui traite avec la plus grande absurdité les perpétuels affrontements entre deux clans de yakuzas. Hilarant, extrêmement violent et délibérément répétitif, Outrage est un grand délire qui aurait peut-être mérité une intrigue moins brouillonne. Les amateurs du genre seront toutefois au septième ciel.

Curling, Lola et Outrage sont présentés le samedi 23 octobre 2010. Infos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire