mercredi 6 octobre 2010

Critique Route 132 de Louis Bélanger


Un film québécois qui ne sort pas un vendredi? C'est de plus en plus rare, surtout pour un titre de qualité comme Route 132 de Louis Bélanger qui parle de vie et de mort avec gravité et légèreté.

Cet amalgame de genres fonctionne pourtant totalement. Contrairement à ses précédents essais, le cinéaste a soigné son scénario qui, à l'instar d'un texte de Bernard Émond, se concentre sur l'être humain (en l'ocurence deux hommes qui se cherchent sur la route 132), sans pour autant oublier le monde qui l'entoure. Cela donne une oeuvre fine et de grande qualité, qui aurait pu être un poil plus subtile, et dont l'interprétation magistrale de François Papineau restera longtemps en tête.

Ma critique complète est accessible en cliquant sur ce lien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire