jeudi 22 juin 2017

Film du jour: Come and See

Aucun film de guerre ne ressemble à Come and See d'Elem Klimov. Au sein de cet opus d'une rare intensité, la Seconde Guerre mondiale est vue à travers les yeux d'un adolescent. Cela donne une hallucination cauchemardesque, une fresque sidérante, violente et absurde ponctuée de plans séquences à couper de souffle et de morceaux de bravoure. Si le long métrage est parfois difficile à regarder, ses images marqueront à jamais. ****1/2

mercredi 21 juin 2017

Entrevue The Bad Batch

Hallucinant film qui mélange western, romance et cannibalisme, The Bad Batch d'Ana Lily Amirpour ne laissera personne indifférent. Je me suis entretenu avec sa courageuse héroïne Suku Waterhouse et mon entrevue se trouve dans les pages du Journal Métro.

Film du jour: Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000

C'est un constat amer de Mai 68 qu'offre Alain Tanner avec Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000. Le film qui multiplie les personnages et les quêtes ne manque pas de tirer sur tout ce qui bouge. Bien que le regard ne s'avère pas toujours nuancé et que les métaphores soient parfois lourdes, une réelle humanité se dégage du traitement sensible, qui trouvera un écho certain dans nos vies d'aujourd'hui. ***

mardi 20 juin 2017

Nouveautés Blu-ray/DVD: Tag, Mr. Gaga, Iqaluit, L'odyssée, Wilson

Devant le désert des nouveautés en Blu-ray et DVD, un titre se dresse et il est un des plus divertissants des dernières années.

Tag: Sion Sono s'amuse comme un petit fou dans ce délire violent et hilarant parsemé de scènes cultes. À voir impérativement le plus rapidement possible. ****

Mr. Gaga: Malgré son traitement trop sage, ce documentaire de Tomer Heymann sur un chorégraphe d'exception se révèle touchant et généralement intéressant. ***

Iqaluit: Disponible uniquement en vidéo sur demande (quelle honte!), le nouveau long métrage de Benoit Pilon tente un peu maladroitement de créer un dialogue entre les gens d'un même pays. Visuellement c'est vraiment très travaillé. **1/2

L'odyssée: Ce biopic conventionnel, longuet et hagiographique sur Jacques Cousteau pique malgré tout la curiosité pour le jeu de Lambert Wilson et le grand soin apporté aux images et aux sons. **1/2
Ma critique

Wilson: On aime beaucoup Woody Harrelson, sauf qu'il en fait trop dans cette comédie assez terne de Craig Johnson, qui est incapable de rendre justice aux idées valables de son scénario. **

Film du jour: The Lego Batman Movie

Possiblement le meilleur film sur le justicier masqué depuis près de 10 ans, The Lego Batman Movie de Chris McKay est une animation ludique, hilarante et mouvementée, qui réalise le fantasme d'enfants de voir leurs personnages préférés se taper sur la gueule. Le nombre de gags à la seconde est effarant et il est plutôt difficile de s'y ennuyer. Largement supérieur à son prédécesseur. ***1/2
Ma critique

lundi 19 juin 2017

Film du jour: Charles mort ou vif

À la manière d'un Godard mais sans l'excentricité narrative, Alain Tanner expose à travers Charles mort ou vif la vie capitaliste qui gruge l'Homme et son désir de s'en extirper pour vivre une autre existence. Fort éloquent malgré quelques naïvetés liées à l'époque, ce récit toujours d'actualité se savoure avec volupté, donnant seulement le goût de s'ouvrir le yeux sur le monde qui nous entoure. ***1/2

dimanche 18 juin 2017

Les films préférés de... Albin de la Simone

Auteur-compositeur-interprète émérite avec déjà cinq disques à son actif et de nombreuses collaborations avec des artistes établis (Vanessa Paradis, -M-, Miossec), Albin de la Simone a également composé une partie de la trame sonore du long métrage Tiresia de Bertrand Bonello. J'ai discuté avec le chanteur qui était de passage à Montréal dans le cadre des Francofolies (mon entrevue) et je lui ai demandé quels étaient ses films préférés. Voici sa réponse...

« C'est difficile comme question. Si je devais citer quelques films comme ça, je dirais Les lumières de la ville de Chaplin. On remonte très loin en arrière, là. C'est un vrai classique. Ça c'est un mélange incroyable de rires et de larmes, d'émotions très fortes et très contrastées.

Un film que j'ai vraiment adoré, que j'ai découvert sur le tard, c'est Taking Off de Milos Forman. C'est son premier film américain. C'est complètement fou et complètement génial!

Je pourrais citer un film canadien, Faux-semblants (Dead Ringers) de David Cronenberg. Ou en général à peu près n'importe quel film de David Cronenberg d'ailleurs, qui me parle beaucoup.

Je peux continuer longtemps, j'ai vu beaucoup de films... »