lundi 22 septembre 2014

Entrevue The Boxtrolls

Prenant l'affiche ce vendredi, The Boxtrolls est la nouvelle animation du studio qui nous avait offert le sublime Coraline et le beaucoup plus ordinaire ParaNormal

Je me suis aventuré sur le studio de doublage québécois, où on était en train d'interpréter une chanson qui jouera un rôle primordial dans le film. Pour en savoir plus, c'est ici.

Film du jour: Les climats

Véritable Antonioni moderne, Nuri Bilge Ceylan sonde l'âme et la lassitude humaine dans Les climats, où deux anciens amoureux sont incapables de reconnecter au monde qui les entoure. Doté d'un rythme lent et patient qui épouse les saisons en changement et de paysages d'une illustre beauté, ce long métrage porté par des acteurs sidérants de vérité et par une réalisation d'une précision incroyable sera difficile à oublier et ce, même si le maniérisme n'est pas totalement évacué. ****

dimanche 21 septembre 2014

Entrevue Dr. Cabbie

Satire du rêve américain à mi-chemin entre le cinéma hollywoodien et bollywoodien, Dr. Cabbie est une comédie canadienne réalisée par Jean-François Pouliot (La grande séduction).

Pour en savoir plus sur ce projet hors norme, j'ai pu discuter avec son réalisateur. Mon entrevue se trouve sur le site de Cineplex.

Film du jour: Man is Not a Bird

Il y a vraiment plein de belles trouvailles dans Man is Not a Bird, le premier long métrage du cinéaste yougoslave Dusan Makavejev. Si l'on reconnait sa passion pour le documentaire et le côté social de ses personnages (les travailleurs des mines), c'est lorsque le réalisateur se permet des envolées lyriques, poétiques et absurdes qu'il surprend et détonne. À partir d'une intrigue simple qui peut faire écho aux premiers efforts de Godard (deux hommes vivent des histoires d'amour difficiles), le metteur en scène part dans des folies légèrement brouillonnes mais extrêmement originales, offrant au passage des superbes images et des idées plein la tête sur le communisme et l'être humain. ***1/2

samedi 20 septembre 2014

Film du jour: Shadows in Paradise

Pour passer un samedi matin sous le signe de l'humour, de l'amour, de la mélancolie et de la tendresse, il n'y a rien de mieux que le cinéma d'Aki Kaurismäki. Même si les jours sont gris et que les conditions de travail ne vont pas en s'améliorant, l'espoir et l'ironie apparaissent au tournant. C'est le cas de son très réussi Shadows in Paradise qui portent sur les amours difficiles d'un éboueur et d'une employée de supermarché. Le ton est fin, le mélange de légèreté et de gravité parfaitement au point et s'il n'y a rien d'inédit dans sa démarche, le prisme de la condition humaine se dévoile avec bonheur au fil de ce petit film où il ne semble rien se passer. ***1/2

vendredi 19 septembre 2014

En attendant Les maîtres du suspense

De tous les films québécois qui vont prendre l'affiche d'ici la fin de l'année, Les maîtres du suspense est certainement celui qui a le plus de chance de rallier le public. Même si le long métrage ne prend pas l'affiche avant trois mois, je me suis permis de discuter avec son réalisateur Stéphane Lapointe, question de se donner encore plus l'eau à la bouche.

Mon entrevue et des bandes-annonces se trouvent sur le site de Cineplex.

Film du jour: Le mariage de Maria Braun

Présenté ce soir seulement au Cinéma du Parc, Le mariage de Maria Braun est le premier tome d'une trilogie de Rainer Werner Fassbinder qui porte sur l'Allemagne de l'après guerre, où une femme est prête à tout pour assurer à ses fins. Dans ce monde malsain où le réalisme côtoie l'artifice, les brillants interprètes nagent comme des piranhas dans l'eau, mordillant des répliques cultes par-ci, devenant de véritables métaphores du pays par là. Le regard qui en ressort ne manque pas de cruauté et d'ironie. ****