mardi 30 août 2011

Film du jour: Stalker


Dans la courte rétrospective que tient le Cinéma du Parc sur Tarkovsky, c'est Stalker (1979) qui obtient le plus de représentations. Il n'y a donc aucune raison de manquer ce voyage philosophique, spirituel et mystique de trois hommes qui voyagent dans une région inconnue. Le film, long et exigeant, est ouvert à toutes les interprétations. S'il semble constamment guidé par la raison, il est tout à fait possible de l'approcher avec le coeur et d'être fasciné par ce rêve et éveillé qui raconte, mieux que presque aucune autre oeuvre, le destin de l'être humain sur la Terre, entre possibilités et résignation. Un classique comme il ne s'en fait plus, obsédant et merveilleux à regarder, qui se déchiffre au fil des visionnements. *****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire