dimanche 5 décembre 2010

Pourquoi The Ghost Writer?


On en reparlera certainement lors de la prochaine cérémonie des Oscars. En attendant, le dernier essai de Roman Polanski The Ghost Writer a remporté le prix du meilleur film au European Film Academy devant des concurents de luxe tels Des hommes et des dieux, Dans ses yeux et Lebanon.

Sans rien enlever à cet agréable divertissement qui raconte les déboires d'un écrivain fantôme qui cherche à écrire les mémoires d'un ancien politicien, récompenser une telle production est toujours un peu étrange.

Sans doute qu'un vent positif souffle en faveur de Roman Polanski dont les déboires avec la Suisse ont défrayé la manchette tout au long de l'année. Sans doute que les liens entre le réel et la fiction pèsent beaucoup dans cette adaptation d'un livre qui ressemble étrangement à un fait réel véridique. Mais à part de ça, qu'est-ce qu'il y a de si majeur?

L'histoire ressemble beaucoup à celle de Chinatown, avec ce héros qui pénètre dans un monde interlope et qui perdra peu à peu son innocence. Encore là, la version avec Jack Nicholson est nettement plus fascinante et satisfaisante, alors qu'ici le résultat est beaucoup plus limpide et linéaire, une sorte de The Firm avec une fin qui se devine longtemps d'avance.

Oui, la mise en scène est assurée, il y a de savoureuses touches d'humour, la musique d'Alexandre Desplat donne le goût de s'acheter la trame sonore et Pierce Brosnan surprend dans la peau d'un personnage secondaire (beaucoup plus qu'Ewan McGregor qui ne fait pas toujours le poids dans le rôle titre).

Sauf qu'il lui manque ce surplus d'âme qui en fait un grand film. Cette touche d'authenticité pour l'extirper de la catégorie «intéressant thriller qui s'oublie au bout de quelques heures». Car c'est malheureusement le cas ici avec une sous intrigue amoureuse peu crédible et une trop longue durée malgré son rythme soigné.

Mais bon, c'est Polanski, alors cela doit être bon (et ça l'est, mais pas au point de rafler autant de récompenses). Tout comme Hereafter de Clint Eastwood qui risque de se retrouver sur de nombreuses listes de distinctions malgré ses défauts. Ou encore le Shutter Island de Martin Scorsese. La France a ses intouchables (Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Daniel Auteuil), et le 7e art mondial aussi.

24 commentaires:

  1. Il faut avouer que c'était le choix le plus "safe" de tous les nominés plutôt.. Vagues.. (N'y avait-il vraiment que CELA de bien de TOUS les films européens de la dernière année? franchement!) Peut-être auraient-ils trop eu l'impression de succéder à la vague *Hurtlocker* en récompensant Lebanon, même s'il était probablement le meilleur choix (je n,ai pas pu voir Des hommes et des dieux au FNC malheureusement)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, en effet, c'était le choix le plus safe. Non, pourtant, il y avait tellement de bons films européens cette année, que l'on pense seulement à un Jaffa, Mammuth ou le bien nommé Délivrez-nous du mal!

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment dommage. Ceux qui ne font que regarder les palmarès et les prix vont, sans fondement, juger 2010 comme une année à oublier (ce que jusqu'à maintenant on laisse croire..).

    Ça aurait été drôle de voir Délivrez-nous du mal gagner haha!

    RépondreSupprimer
  4. Non, 2010 a été une très bonne année sur le plan cinématographique. Pour le rappeler, je prépare même un top 50 des meilleurs films à voir.

    RépondreSupprimer
  5. 50!! J'ai hâte :-)
    Mais oui, je me suis bien gavé en salles cette année.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, 50. Mais je vais attendre un peu afin de voir les 5-6 gros films qui restent en 2010. Avec de la chance je vais débuter le décompte dans une semaine. Mais je peux déjà dire que The Ghost Writer ne sera pas dans mon Top 50.

    RépondreSupprimer
  7. Oh. Je suis encore plus curieux alors, 50 long-métrages et pas Ghost Writer? Faudrait que je réfléchie aussi.

    Incluez-vous les festivals? Les films de l'an dernier, mais sortis cette année au Québec? Ceux qui ne sont sortis qu'en DVD?

    RépondreSupprimer
  8. Un top sert aux lecteurs. À quoi bon y inclure un titre vu dans un festival alors qu'il sortira seulement dans 6 mois? Désolé, mais Des hommes et des dieux et compagnie iront dans le palmarès de l'année prochaine.

    Ma seule règle d'or: un film sorti dans au moins une salle au Québec entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2010. Point à la ligne. Cela évite des cas ridicules du genre "Le ruban blanc a été présenté 1 fois au FNC de 2009, alors on ne peut le comptabiliser en 2010", ce qui est une énorme injustice.

    Oui, c'est dommage pour les longs métrages qui ont pris directement le chemin du dvd (comme You Don't Know About Jack), mais avec le retard entre cinéma et dvd, cela risque de donner des listes interminables.

    Ce genre d'exercice peut parfois être drôle et révélateur. Sur certaines listes, 8 des 10 meilleurs films risquent d'être américains (c'est dommage de ne pas voir autre chose), des longs métrages qui reviennent souvent dans des listes de remises de prix vont se retrouver sur de nombreux palmarès(les critiques ayant peur de "manquer" le bateau), etc.

    RépondreSupprimer
  9. Pour You Don't Know Jack en fait c'est un téléfilm HBO alors il n'aurait jamais pu être montré au cinéma. Par contre, il y a les cas comme Agora qui est dommage, un bon film (loin de la force de La mer intérieure, évidemment), mais fort efficace qui finalement a dû se contenter d'un straight-to-dvd.

    Effectivement, exercice intéressant et particulier, alors que tous ou presque se maudissaient de ne pas pouvoir mettre Un Prophète dans leur liste l'an dernier (le clamant malgré tout comme un des meilleurs films de l'année), je me demande bien où va-t-il se retrouver, un an plus tard..

    RépondreSupprimer
  10. Oui, You Don't Know Jack est un téléfilm HBO, mais tellement supérieur aux trois quart de productions régulières. Mais j'avoue que c'est dommage pour des titres comme Agora. Je prépare justement une entrée sur les straight-to-dvd, un espèce de palmarès de titres vus pendant l'année. Il sera publié la semaine prochaine.

    Bah, cela ne fait pas de mal attendre une année. Un prophète et Le ruban blanc n'étaient pas dans mon palmarès de l'année dernière (pour la meilleure raison du monde que je ne les avais pas vu, car ils n'étaient pas sortis en salles), mais ils le seront cette année.

    Cela me rappelle le cas de There Will Be Blood. Personne ne l'avait vu en décembre car il n'y avait aucune projection de presse. Il sort en janvier et tout le monde l'adore. Personnellement, c'est un des 10 meilleurs films de la précédente décennie. Sauf que du coup, il ne se retrouve sur presque aucune liste (sauf la mienne au ICI et celle de La Presse) à cause des Oscars. C'est bête de pénaliser un très grand film pour ça.

    Cela ramène à la question des festivals. Il y avait tellement de bons films au FNC, mais rien ne dit qu'ils vont sortir en salles en 2011. Oui je pourrais inclure inclure le Lola de Mendoza dans mon palmarès, mais celan ne donne aucune indication aux lecteurs, car ils ne peuvent pas retrouver le film (sauf sur le net, en qualité souvent atroce) en salles ou en dvd.

    RépondreSupprimer
  11. Il faudrait faire des listes connexes. Les lecteurs feraient des demandes, ça mousserait l'intérêt.

    Effectivement, c'est souvent le cas avec HBO. Recount était également excellent. Il y en a d'ailleurs eu un cette année avec Kate Winslet que j'ai bien hâte de voir.

    Mais c'est toujours dommage pour les films de début d'année, il leur arrive toujours le même sort. Watchmen aurait amplement mérité sa place dans des nominations techniques comme effets spéciaux ou autres. Tout comme une mention parmi les meilleurs films de l'année. Même chose pour V for Vendetta, un opus diablement efficace trop souvent oublié.

    Sinon, oui, ça ne fait pas de mal attendre un an, mais j'ai seulement hâte de voir par curiosité où ils se situeront par rapport au film cette année, s'ils se rappelleront de leur dire ou s'ils n'auront pas trouvé une autre oeuvre à admirer, après un an de nouvelles découvertes.

    RépondreSupprimer
  12. Bonne idée pour les listes connexes.

    Oui Recount était bien, mais il sera pas dans la liste, car je crois qu'il est sorti en 2009. Je n'ai toutefois pas vu le long métrage avec Kate Winslet. J'ai toutefois entendu de bons mots sur celui avec Claire Danes qui vient tout justes de sortir.

    Watchmen est un film qui se bonifie à chaque nouvelle écoute, surtout dans sa version ultra longue de 3h30! Je n'ai toutefois pas adhéré à V for Vendetta que je me rappelle avoir vu en projection de presse.

    Généralement un film prend de la valeur avec le temps et au fil des écoutes. Par exemple je me rappelle avoir vu Caché au FNC une année. Une très bonne expérience, mais j'ignorais à ce moment à quelle position je l'aurais mis dans mon palmarès. Avec de la chance, il a pris l'affiche l'année suivante... et il s'est retrouvé numéro 1! Voilà pourquoi un «vieux» film qu'on a aimé a souvent plus de place de déloger un «nouveau».

    RépondreSupprimer
  13. Oui, recount date déjà d'un petit bout de temps, mais je ne l'ai toujours pas oublié. Il faut vraiment que je vois celui avec Danes également, tout comme You don't know Jack que je n'ai toujours pas eu le temps de terminer.

    Effectivement Watchmen se bonifie magnifiquement à chaque fois et c'est une des rares director's cut qui doit réellement être privilégié à la version en salles. (À moins que vous ne parliez de la version qui inclus les séquences animées? Celle-là je ne l'ai pas vu par contre..) Je dois également lire la bd un jour, mais là je viens de recevoir les 6 tomes de Scott Pilgrim, vivement les vacances :-D

    Ah Dommage. Je ne sais pas pourquoi j'aime beaucoup V For Vendetta, sa façon de traiter de sujets d'importance dans un film sommes toutes conventionnelles, mais par des moyens qui ne le sont pas nécessairement, avec une finale explosive dans tous les sens du terme utilisant Tchaikovsky comme jamais. En plus il y a cette chère Portman et un Weaving qu'on ne voit jamais, mais qui dégage. Ah! (Ah oui, la musique de Marianelli aussi).

    J'ai toujours de la misère avec le cinéma d'Haneke, mais un jour je prendrai véritablement le temps de m'y pencher. J'en ai d'ailleurs enregistré un avec Huppert cette semaine comme il passait à TFO.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai vu le Director's Cut et le Ultimate Cut, qui ne fait que rajouter un court métrage vendu à part. Intéressant, mais le DC fait amplement l'affaire. Moi aussi je me dis qu'un jour il faudrait que je lise la bd.

    Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas aimé V For Vendetta et ce, même si j'ai beaucoup de collègues qui ont trippés. Le fait de saborder la bd, le concept que je trouvais un peu quelconque, la réalisation sans personnalité, ce sentiment que les producteurs voulaient faire un dérivé de The Matrix. Oui les comédiens sont bien et la musique aussi, mais ouf, je me rappelle de l'ennuie éprouvée. Peut-être faut-il que je le revois.

    Ah, Haneke, il est génial ce type. Pour les sensations fortes qu'il provoque, le sentiment de violence, d'urgence, que la vie vaut la peine d'être vécue car elle peut glisser entre nos mains à chaque fois. Ses Funny Games et La pianiste pour se faire peur, Caché qui se veut un grand opus sur le regard et le sentiment de culpabilité, et Le ruban blanc qui épouse à nouveau ses thèmes fétiches, masi de manière historique et intrinsèque. Bien sûr il peut moraliser, mais sa mise en scène, son utilisation des lenteurs et de la lumière, de l'émotion et des silences coupent le souffle.

    RépondreSupprimer
  15. De l'ennui! Oh. Je dois avouer que je ne savais rien du film ni à quoi m'attendre à l'époque et que m'attendant à quelque chose de quelconque, je fus agréablement surpris. (Ce fut également le cas pour Le parfum, mais j'en ça, j'en était ressorti simplement troublé..) Mais Mcteigue est un protégé des Wachowski (il y en a encore d'ailleurs qui soupçonnent ce nom de n'être qu'une invention de ces-dits frères), alors la ressemblance va de soi.

    Oui Funny Games U.S (comme c'est le seul que j'ai vu, mais bon) restait intéressant, mais évidemment, pas un film "agréable" ça c'est certain, mais la passe de la télécommande, ouf!! Mais je veux vraiment voir La pianiste.

    Ah oui, parce qu'il faut que je me confie, ma boss s'est débarrassé de toutes nos copies de Fish Tank a.k.a. elles les a mis en vente à 6.99. Je vais pleurer.

    RépondreSupprimer
  16. Oui je sais le lien entre McTeigue et les Wachowski. Peut-être que j'avais tout simplement des attentes. Mais un jour, je me promets de le revoir.

    Parfois mieux vaut attendre avant de voir un film. Hier par exemple j'ai regardé Black Snake Moan et j'ai trouvé cela pas mal. Mais rien ne dit que je l'aurais aimé il y a 4 ans.

    Ah, le fameux Le parfum. Une production léchée plastiquement alléchante, mais qui n'a certainement pas la profondeur du livre. J'ai appris à me méfier des grosses productions qui prennent l'affiche en janvier.

    Les deux Funny Games sont des titres implacables, surtout à voir à 10h00 le matin en projection de presse. Cela réveille mal. Dans un genre similaire, il faut vraiment voir aussi La cérémonie de Chabrol qui est surtout son inspiration. La pianiste est à peine plus supportable. C'est toutefois un titre qu'il faut voir plus d'une fois, car je connais plein de monde qui ont été déçu de leur premier visionnement... et d'avoir adoré le second. C'est le cas de la plupart des films d'Haneke.

    Ouch, Fish Tank à 6.99! Peut-être qu'elle fait de la place pour accueillir les éditions Criterion qui sortent bientôt. C'est triste mais c'est souvent comme ça. Voir Mother à 7$, Un conte de Noël à 5$ et Keane, également à 5$. Mais bon, c'est toujours stupide de se débarasser de toutes les copies. Il faudrait au moins en laisse une, juste au cas où.

    RépondreSupprimer
  17. Oh! J'avais bien aimé Black Snake Moan :-) (sauf Justin Timberlake). Très bonne sélection musicale. La direction artistique également. Ça avait été une agréable surprise. (Peut-être parce que je m'attendais au pire).

    Oui, il faut vraiment que je me penche sur le Haneke.

    Sinon, nan. Aucunement pour les Criterion, mais j'ai réussi à rescapé deux copies de Fish Tank, mission que j'ai cru impossible après que ma boss aie répondu: "mais on s'en fout de ça!" à mon argument: ça a gagné le prix du jury à Cannes y a deux ans!

    On a jamais reçu Mother d'ailleurs, comme I am Love. J'en pleure encore.

    RépondreSupprimer
  18. C'est vrai que dans son genre, la trame sonore de Black Snake Moan est pas mal. Mais c'est incroyable comment Christina Ricci a changé entre BSM et The Addams Family. Étrangement, depuis ce film de serpent, on ne l'a pratiquement plus revu...

    Oh, c'est vraiment triste pour Fish Tank. J'avoue que j'aurais certainement utilisé cet argument. Où évoqué - sans doute en vain - la présence au générique de Michael Fassbender, qui était également de Inglourious Basterds et autres productions populaires.

    Pour Mother et I am Love c'est révoltant. Alors que je suis certain que vous allez recevoir des dizaines de copies de The A-Team...

    RépondreSupprimer
  19. Effectivement, After.life étant beaucoup trop insuffisant pour se rappeler d'elle. Ces temps-ci, c'est Wynona Rider qui tente désespérément de revenir dans la culture populaire.

    On en a pas reçu tant que ça des copies de The A-Team, ouf! la semaine prochaine étant trop fournies, on ne saura plus trop où mettre de la tête, mais les quantités restent "raisonnables", les derniers abus étant vraiment le nombre exagéré de copies pour The Expendables, Grown Ups et Filière 13, tous en quantité beaucoup plus importante que Inception (!). On a reçu par contre qu'à peine une dizaine de copies de Cyrus, ce qui m'étonne un peu.

    RépondreSupprimer
  20. Ah, le fameux retour de Wynona par l'entremise de Black Swan. Je suis certain qu'elle va bientôt réapparaître dans un film de superhéros!

    Je m'étais toujours dit que le nombre de copies allait avec le box office en salles. Et Inception a fait beaucoup plus que les horribles Grows Ups, Filière 13 et The Expendables. Pour Cyrus, c'est distribué par un major, mais je pense que cela entre dans la production indépendante, ce qui peut expliquer le nombre restreint de copies.

    RépondreSupprimer
  21. En fait Winona essaie désespérément depuis un petit moment (avant le générique, je ne savais aucunement qu'elle était la mère de Spock dans la version de Abrams!!). Cependant, elle fait partie du prochain Ron Howard qui a l'air d'une grande erreur cinématographique..

    En fait, moi aussi, mais finalement, comme le nombre de copies me surprend à chaque semaine, je ne sais plus du tout comment il les calcule.

    RépondreSupprimer
  22. Oui, je me rappelle d'avoir vu/lu cela sur Winona. Mais j'avoue que le Ron Howard me semble terrible et ce, malgré la présence de Jennifer Connelly que j'adore.

    RépondreSupprimer
  23. Oui, c'est ma seule excuse si j'en ai besoin d'une pour vouloir voir le film.

    RépondreSupprimer
  24. Il faut toujours se trouver des excuses pour voir un film... ou pour l'éviter!

    RépondreSupprimer