samedi 23 juillet 2011

Fantasia: Victims


Victims de David Bryant ne manque pas de style et de vigueur. Un homme se fait kidnapper et il ignore pourquoi. Le film raconte ce cauchemar en un seul plan, ce qui demandait beaucoup d'imagination à son créateur pour ne pas se trahir. S'il y parvient et que l'interprétation d'ensemble demeure satisfaisante, le long métrage tourne en rond au bout d'une demi-heure, arrivant difficilement à intéresser jusqu'à la fin. Mieux vaut bien développer son sujet et ses dialogues avant de partir dans un trip façon L'arche russe.

Horaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire