vendredi 2 juin 2017

Sorties au cinéma: Stalker, Tanna, Wonder Woman, Folles de joie, Miséricorde, Paris Can Wait, City of Tiny Lights, The Founders

Les nouveautés en salles sont riches et variées cette semaine. Le plus beau cadeau pour les cinéphiles est toutefois un vieux film de 1979...

Stalker: Le Cinéma du Parc permet de revoir le chef-d'oeuvre d'Andreï Tarkovski, une fresque essentielle sur les connaissances et la foi abandonnée par l'être humain. Une allégorie opaque, métaphysique et d'une grande beauté, qui ne quittera plus jamais le spectateur. *****

Tanna: Nommé aux Oscars, ce film visuellement splendide de Bentley Dean et Martin Butler reprend le schéma de Roméo et Juliette pour le planter dans un nouveau décors. Si le besoin de narrativité pèse un peu sur le sujet, ce sont ses moments de documentaire, d'errance et de contemplation qui s'avèrent les plus justes. ***

Wonder Woman: On s'amuse beaucoup devant cette superproduction de Patty Jenkins (Monster), qui reprend tous les clichés du genre pour offrir quelque chose sans prétention. Lorsque DC Comics se prend pour Marvel... ce qui n'est pas un reproche! ***

Folles de joie: Autant la première partie de cette comédie de Paolo Virzi peut énerver avec ses fabuleuses actrices qui en font trop, autant la seconde touche juste, alors que l'émotion vient subtilement brouiller les cartes. ***

Miséricorde: À l'image du récent Iqaluit, ce long métrage de Fulvio Bernasconi n'arrive pas à calibrer correctement suspense et drame sous fond de pardon envers une communauté autochtone, se perdant dans son symbolisme. Le jeu de Jonathan Zaccaï est toutefois très satisfaisant. **1/2

Paris Can Wait: Derrière une horde de clichés sur la France se cache une fantaisie sucrée de la part d'Eleanor Coppola qui n'est pas sans charme. Même s'il s'apparente parfois à un The Trip des pauvres, la présence de Diane Lane illumine cette carte postale. **1/2

City of Tiny Lights: Après son solide Dredd, le cinéaste Pete Travis se tourne vers ce thriller prévisible et routinier, dont quelques flashs ingénieux ne peuvent secouer une intrigue léthargique. En vidéo sur demande. **1/2

The Founders: Également en vidéo sur demande se retrouve ce documentaire extrêmement conventionnel de Charlene Fisk et Carrie Schrader sur d'anciennes athlètes de golf. Le sujet sympa est miné par une absence presque totale de cinéma. **

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire