vendredi 9 juin 2017

Sorties au cinéma: It Comes at Night, The Beekeeper and his Son, Monsieur et Madame Adelman, Megan Leavey, Awakening the Zodiac

Bien que je me garde en Blu-ray les deux grosses sorties de la semaine (The Mummy et My Cousin Rachel), j'ai pu voir tous les autres longs métrages qui prennent l'affiche au cinéma.

It Comes at Night: Le film de genre se bonifie de cette efficace parabole humaine de Trey Edward Shults, qui combine à la même enseigne suspense social, horreur intrinsèque et drame psychologique. Un effort minimaliste qui vaut son pesant d'or. ***1/2

The Beekeeper and his Son: Sans être subtil ou original, ce documentaire de Diedie Weng capte avec sensibilité et lucidité l'écart entre un homme et son fils, tout en rappelant l'émancipation de la Chine et ses répercussions sur ses valeurs. ***

Monsieur et Madame Adelman: Cette ambitieuse première réalisation de Nicolas Bedos part dans tous les sens. Malgré une interprétation sentie, les gags sont rarement comiques, c'est beaucoup trop long et la finale qui alterne mélo et coup de théâtre tardif tombe à l'eau. **1/2

Megan Leavey: Voilà une histoire vraie édifiante sur une amitié entre une soldate et son chien pisteur. Si l'on note des performances sobres de Kate Mara et de la bête, l'essai se perd en cours de route et il aurait mérité d'une meilleure mise en scène de la part de Gabriela Cowperthwaite (Blackfish). **1/2

Awakening the Zodiac: Disponible en vidéo sur demande, cette production fauchée de Jonathan Wright s'inspire d'un cas célèbre pour dériver dans la farce qui fait rarement sourire. Ce n'est vraiment pas tout le monde qui possède le talent de David Fincher. *1/2

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire