samedi 5 décembre 2015

Sorties au cinéma : Life, James White, Pipelines pouvoir et démocratie, Le cœur de madame Sabali, Legend

Il s'agit de la dernière semaine tranquille au niveau des sorties au cinéma avant que de grosses superproductions américaines prennent l'assaut des écrans.

C'est le moment idéal de découvrir Life, l'anti biopic sur la relation amicale et conflictuelle entre James Dean et un photographe. Une oeuvre un peu longue mais pleine d'atmosphère de la part d'Anton Corbijn, qui fait appel à deux interprètes épatants (dont Robert Pattinson). ***

Petit film indépendant se déroulant à New York, James White est un effort courageux de la part de Josh Mond, qui braque constamment sa caméra sur son antihéros attachant et sa mère malade. Si l'on sent parfois l’esbroufe, l'ombre d'un Cassavetes plane dans le détour dans cette façon si précise de diriger les excellents comédiens trop peu connus. ***

Pertinent documentaire qui suit quatre personnes qui tentent de changer les choses, Pipelines, pouvoir et démocratie d'Oliver D. Asselin vulgarise un sujet essentiel sans oublier l'espoir et les combats qui restent à mener. C'est peut-être inégal, mais surtout important et très accessible. ***

L'originalité est une vertu. Mais vouloir l'être à tout prix recèle un malaise. Qui est trop présent dans Le coeur de madame Sabali, une comédie dramatique superficielle et éparpillée sur une femme qui obtient une seconde chance d'être heureuse en obtenant un nouveau coeur. **1/2
Mon entrevue avec le réalisateur

Tom Hardy est tout un acteur (attendez de le voir The Revenant où il mérite une nomination aux Oscars). Dans Legend de Brian Helgeland, il incarne deux frères jumeaux gangsters particulièrement sanguinaires. Le Britannique a beau être exceptionnel, le long métrage est interminable et soporifique, cherchant constamment un scénario comme un chien qui poursuit sa propre queue. **

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire