mardi 20 juillet 2010

Fantasia: The Executioner et 1


D’un classicisme pleinement assumé, The Executioner du sud-coréen Choi Jin-ho est un intense drame intimiste sur la vie et la mort. Des gardiens de prison sont appelés à exécuter des détenus, ce qui aura de graves répercussions sur leur équilibre psychologique. Même si elle est moins prenante qu’un Dead Man Walking, la démarche évite généralement les lourdeurs et le sensationnalisme, alors que quelques moments déchirants n’épargnent pas la boîte de kleenex. Un essai émouvant qui aurait mérité à être un peu resserré.

1

Cet ambitieux premier film du réalisateur hongrois Pater Sparrow tire son riche et foisonnant scénario d’une nouvelle du fascinant auteur Stanislaw Lem (Solaris). Tous les livres d’une importante boutique ont été remplacé par un bouquin portant le nom de 1! Ce qui débute dans le suspense le plus intriguant se mute peu à peu à un lassant exercice de style qui parle avec superficialité du sens de la vie. Une bouillie pseudo existentialiste qui comporte tout de même une mise en scène et une photographie de premier plan.

The Executioner est présenté le 20 juillet et 1 les 20 et 22 juillet. www.fantasiafestival.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire