vendredi 4 novembre 2016

Films du jour: Fleur de tonnerre, Réparer les vivants, L'attente (Cinemania)

Histoire vraie à glacer le sang, Fleur de tonnerre de Stéphanie Pillonca-Kerven parle d'une empoisonneuse qui donne froid dans le dos. Ce premier long métrage ressemble à un film d'horreur où les natures mortes bénéficient d'une photographie soignée. S'il ne se passe peut-être rien de vraiment inédit au menu, la construction dramatique est bien balancée et Déborah François s'avère étonnante dans le difficile rôle principal. ***

Selon les rumeurs, Réparer les vivants de Katell Quillévéré (Suzanne) serait une des meilleures créations cinématographiques de l'année. Si ce film choral est effectivement très lumineux et bouleversant à la fois, avec une mise en scène exquise et des interprètes forts compétents, il ne faut rien exagérer non plus. Les métaphores s'avèrent lourdes, le traitement un brin manipulateur et les deux histoires sont de forces inégales. Il y a cependant quelques moments qui ne s'oublieront pas de sitôt. ***

Premier film de Piero Messina, L'attente sent les influences de Paolo Sorrentino dans cette façon de filmer les êtres, de composer les plans et de les monter sur la musique (un tube de Leonard Cohen offre une scène inoubliable). Sauf qu'ici la réalisation éblouissante n'est pas toujours au service du film, empiétant beaucoup sur cette histoire de deuil et de mensonges. Croulant sous le symbolisme le plus élémentaire, les excellentes Juliette Binoche et Lou de Laâge tentent de garder la tête hors de l'eau, ce qui n'est pas toujours évident. Le cinéaste très talentueux sera à suive même si sa première mission est largement imparfaite. **1/2

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire