samedi 2 juillet 2016

Film du jour: The Wayward Cloud

On s'éclate beaucoup devant le savoureux The Wayward Cloud. En plus de reprendre ses obsessions fétiches (les longs plans fixes, le manque de communication entre les gens), le cinéaste Tsai Ming-liang se laisse aller à des dérives digne de comédies musicales, ensevelissant le tout sous une réflexion assez saugrenue sur le corps et les melons à travers différentes scènes sexuelles qui passent progressivement de la fantaisie humoristique aux malaises de plus en plus profonds. Et comme souvent chez lui, c'est la solitude qui a le dernier mot. Une oeuvre vraiment particulière, à déguster avec parcimonie. ****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire