dimanche 25 décembre 2016

Film du jour: Collateral Beauty

En terme de comédie involontaire, il ne se fait rien de mieux que Collateral Beauty de David Frankel. Voilà une création qui devrait être montrée dans toutes les écoles de cinéma pour rappeler comment il faut s'y prendre pour bousiller un casting cinq étoiles et détourner un sujet délicat - la difficulté de se remettre de la mort d'un enfant  - dans la pire guimauve possible et inimaginable. C'est tellement déplorable que cela en devient hilarant! C'est ce qu'on appelle un anti-classique de Noël. *1/2

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire