mardi 5 janvier 2016

Nouveautés DVD/Blu-ray : The End of the Tour, Love, Sicario, Infinitely Polar Bear, The Walk, Caricaturistes: Fantassins de la démocratie, The Visit, The Green Inferno

Les vacances sont terminées et cela paraît avec la quantité de nouveautés films qui sont disponibles à partir d'aujourd'hui en format DVD et Blu-ray.

Malgré sa sortie bâclée en salles au Québec, il ne faudrait pas manquer The End of the Tour de James Ponsold, cette très intéressante comédie dramatique inspirée d'une histoire vraie, seulement pour le duo formé de Jason Segel en artiste solitaire et de Jesse Eisenberg en journaliste passionné. ***1/2

Une édition 3D du Love de Gaspar Noé est disponible à partir d'aujourd'hui et elle ravira les fans de cette romance qui n'est pas pour tous les goûts mais qui contient plein de choses de magistrales (le brio de la mise en scène, ce désir de provoquer, la 3D justement, etc.). ***1/2

Sur un plan technique, Denis Villeneuve est rendu au sommet de son art et cela paraît dans son bouillant Sicario qui est marqué d'images et de mélodies hallucinantes. Si seulement les scénarios qui ponctuent ses films n'étaient pas aussi banaux et élémentaires... ***

Mark Ruffalo crève l'écran dans Infinitely Polar Bear de Maya Forbes, le récit autobiographique d'un père bipolaire qui tente d'être responsable envers ses filles. Le long métrage souffre d'un rythme inégal et d'un symbolisme appuyé, mais il se regarde avec un plaisir certain. ***

Autre histoire vraie reprise par Hollywood, celle du funambule qui a marché sur un fil de fer entre les deux tours du World Trade Center devient de The Walk de Robert Zemeckis, qui s'est plus intéressé à la 3D et à la formidable séquence finale qu'à rendre réellement agréable cette odyssée. ***

Sortant près d'une année après les événements de Charlie Hebo (quelle opportunisme crasse!), le documentaire Caricaturistes: Fantassins de la démocratie de Stéphanie Valloatto suit plusieurs dessinateurs partout dans le monde en demeurant malheureusement trop en surface. Il y avait pourtant matière à grandes choses. **1/2

Après une série d'échecs retentissants, M. Night Shyamalan revient à un drame horrifique à petit budget avec The Visit. Armé d'une caméra qui bouge sans cesse et d'une bonne dose d'humour, l'effort finit cependant par s'écraser à la fin avec sa "surprise prévisible" qui enlève toute crédibilité à l'entreprise. **1/2

Après avoir pourri sur les étagères pendant des années, The Green Inferno d'Eli Roth est sorti brièvement au cinéma et le voilà arriver dans le confort de notre foyer. Mieux vaut le mettre aux oubliettes parce que cette horreur cannibale détruit le genre au lieu de la ressusciter. *1/2

2 commentaires:

  1. Est-ce que Love sort vraiment cette semaine ou il a été reporté? Je ne suis pas capable de trouver une réponse du côté d'ARchambault....

    RépondreSupprimer
  2. Il est disponible sur Amazon.ca. Sûrement l'édition américaine qui comporte une version 3D, car c'est Séville qui a les droits au Québec. Pour ceux et celles qui ne peuvent pas attendre (surtout que les suppléments semblent chouettes et les bonus sont généralement rares sur les éditions québécoises. Encore là, est-ce qu'on aura droit à la version 3D?).

    RépondreSupprimer