lundi 9 janvier 2012

Film du jour: Andrei Rublev

Rien de mieux pour commencer la semaine que Andrei Rublev, le chef-d'oeuvre d'Andreï Tarkovski qui est à la fois un des plus beaux films du septième art et un des plus difficiles à regarder. Avec ses longs plans, sa construction qui est tout sauf chronologique, ses dialogues espacés, son rythme lent et sa durée de près de 3h30, il faut être en forme avant de prendre part à ce marathon. Le cinéphile courageux sera pourtant récompensé d'un opus majestueux sur la quête de sens d'un artiste, entre beautés et tragédies. Une fascination de tous les instants se développe rapidement et elle ne s'effacera pratiquement jamais, faisant couler les larmes lors de cette finale inoubliable qui rappelle tous les bienfaits du travail d'une vie. Une odyssée à prendre au moins une fois dans sa vie, et il est tout à fait possible d'attendre le bon moment et les bonnes dispositions pour vivre une expérience qui est rien de moins que sacrée. *****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire