dimanche 20 août 2017

Les films préférés de... Martin Provost

Remarqué pour son éblouissant Séraphine, Martin Provost mène une carrière plus qu'enviable, qui l'a mené vers des sujets plus légers (Le ventre de Juliette) ou graves (Où va la nuit), devenant un des plus grands directeurs d'acteurs de son époque (très palpable sur Violette). J'ai pu lui parler pour la sortie de Sage femme et je lui ai demandé quels étaient ses films préférés. Voici sa réponse...

« Il y a beaucoup de choses. Il y a tellement de films que j'aime. Des fois je me dis qu'il faudrait que je fasse une liste. (rires) J'en ai vu tellement. Quand j'étais jeune, j'allais deux fois par jour au cinéma. J'ai commencé à faire des films tard. C'était mon rêve, j'étais acteur avant, mais j'ai passé ma vie au cinéma. C'était ma raison de vivre depuis très jeune.

J'ai toujours autant de plaisir à voir Amarcord de Fellini par exemple qui est un grand film. Mais il y a aussi Un condamné à mort s'est échappé de Bresson qui est un chef-d'oeuvre, Barberousse de Kurosawa, Muriel d'Alain Resnais. Truffaut évidemment avec Les 400 coups. Le dernier métro est un film absolument extraordinaire. L'enfant sauvage est presque mon préféré de Truffaut. Il y en a tellement d'autres. Claude Sautet aussi. Les choses de la vie est un film formidable, César et Rosalie aussi. Il y a beaucoup de films.

Je ne vous cite pas de films contemporains, car il n'y en a pas un qui me vient là. Les Trois femmes d'Altman est un chef-d'oeuvre. Chez vous, Arcand, Le déclin de l'empire américain, c'est vraiment formidable. Ça n'a pas vieilli. Sinon Fassbinder avec Le mariage de Maria Braun et surtout Tous les autres s'appellent Ali. Peter Greenaway, Retour à Howers End... il y en a plein! »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire