dimanche 20 mai 2012

Film du jour: Beware of a Holy Whore

Un jour ou l'autre, les réalisateurs aiment bien faire un long métrage sur le cinéma. Cela peut donner quelque chose de complètement incongru, comme Beware of a Holy Whore de Rainer Werner Fassbinder qui aborde le sujet avec beaucoup d'humour noir et d'ironie. Alors qu'une équipe s'apprête à tourner un film, l'équipement vient à manquer et le cinéaste se comporte comme une diva. L'attente sera le meilleur ami de ces gens, qui espèrent mener le projet à terme. Sans être aussi éblouissant que La nuit américaine de Truffaut, cet essai singulier déstabilise et pique la curiosité malgré ses quelques longueurs et répétitions. Peut-être pas la meilleure introduction au grand metteur en scène allemand, mais assurément une belle curiosité. ***1/2

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire