mercredi 1 juin 2016

Film du jour: Médée (1969)

Pasolini qui reprend Médée avec Maria Callas dans le rôle-titre, c'est certain que ça ne peut pas être sain ou conventionnel. Le film surprend pourtant constamment par son ton vaporeux, ce temps qui s'écoule lentement, ce sentiment d'être totalement hypnotisé et de vivre autre chose que la mythique légende grecque. C'est évidemment cette tragique histoire d'amour et de destruction qui est présentée, mais un peu autrement, d'où cette impression d'être complètement perdu et sans cesse émerveillé par cet immense cauchemar qui déferle sous nos yeux. ****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire