jeudi 16 juin 2016

Film du jour: The Importance of Being Earnest (1952)

On rit énormément devant la version de 1952 du classique The Importance of Being Earnest. Anthony Asquith s'approprie le texte brillant d'Oscar Wilde avec une rare aisance, livrant des dialogues géniaux sous fond de romances et d’usurpations d'identités. La fine réalisation souligne davantage l'aspect théâtral et d'excellents comédiens se prêtent au jeu avec un malin plaisir. Le tout est offert dans un fabuleux Technicolor qui en met plein les yeux. Du bonbon. ****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire