vendredi 22 mai 2015

Sorties au cinéma : Saint Laurent, Les mondes de Vincent, Welcome to Me, Poltergeist, Tomorrowland

S'il n'y a que cinq nouveautés au cinéma cette semaine au Québec, il y a un film à voir absolument et un autre à éviter de toute urgence.

Aux antipodes de la version de Jalil Lespert, Saint Laurent de Bertrand Bonello est une véritable oeuvre d'art qui contourne sans cesse le biopic usuel, utilisant ses images magnifiques qui ressemblent à des tableaux pour projeter le spectateur à cette époque de tous les excès (les années 70) et ainsi capter ces âmes humaines à la déroute. Oui, il y a bien quelques longueurs, sauf qu'elles sont utilisées pour exprimer le vide et les répétitions qui affligent le créateur vampirique, incarné avec justesse par Gaspard Ulliel. ****

Touchant documentaire sur la maladie mentale, Les mondes de Vincent de Rozenn Potin est un exercice sensible d'une soeur envers son frère. S'il y a quelques moments d'égarement, il est impossible de rester de marbre devant cet objet qui ne se sent pas le besoin de sortir de sa sphère intime et personnelle. ***

Kristen Wiig est hilarante dans le Welcome to Me de Shira Piven, satire cocasse de la télé-réalité. Le sketch s'étire un peu et son impact finit par se dégonfler avant la fin, sauf qu'il en fera rire plus d'un. ***

Davantage une comédie stupide qu'un suspense horrifique, le remake de Poltergeist par Gil Kenan et le producteur Sam Raimi sabote presque tout ce qui avait de bon dans la version originale, devenant un long métrage générique bien pâle à côté d'un Insidious. **

Premier échec du cinéaste Brad Bird (Iron Giant, Ratatouille, The Incredibles, Mission: Impossible 4), Tomorrowland est un ambitieux conte de science-fiction qui cherche à vendre un vieux manège du studio Disney. George Clooney tombe amoureux d'un enfant, les gags y sont extrêmement répétitifs et ringards et le scénario en forme de propagande religieuse s'avère extrêmement dangereux. Et oui, il est question de lavements de cerveaux, où les élus qui ont la foi/l'espoir sont les seuls à pouvoir accéder au royaume éternel qui est, évidemment, invisible aux yeux... *1/2

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire