vendredi 13 février 2015

Sorties au cinéma : The Tale of the Princess Kaguya, Tombouctou, Kingsman: The Secret Service, Ouïghours prisonniers de l’absurde, 3 cœurs, The Voices, What We Do in the Shadows, Canada Morrison (Sciences naturelles)

On a droit à une très belle semaine au niveau des sorties de films. Non seulement j'ai pratiquement tout vu ce qui prend l'affiche au cinéma, mais j'ai pu éviter Fifty Shades of Grey que je me garde en dvd ou à la télévision (un soir de déprime). Alors, qu'est-ce qu'on va voir?

Ultime animation des studios Ghibli, The Tale of the Princess Kaguya d'Isao Takahota est une véritable merveille pour les sens et l'âme, alors qu'on y suit une fille qui grandit beaucoup trop vite. C'est magique, féerique et inoubliable. **** 

Cruellement d'actualité, Tombouctou d'Abderrahme Sissako montre des gens qui tentent de vivre dignement face à l'intégrisme religieux. La première partie aurait pu offrir plus de cinéma (surtout au niveau de la réalisation), mais on est rapidement conquis par ses images fortes qui restent gravées en tête. ***1/2

On s'amuse beaucoup devant Kingsman: The Secret Service de Matthew Vaughn, une parodie folle et jouissive des films de James Bond. Devant le parfait Colin Firth se dresse l'immense Samuel L. Jackson, incroyable en méchant impitoyable. ***1/2

On ne compte plus les injustices devant Ouïghours, prisonniers de l'absurde de Patricio Henriquez, un documentaire bouillant sur des gens qui ont été emprisonnés à tort. La mise en scène permet de mieux saisir les subtilités plus complexes et les entrevues sont riches et variées. ***1/2

Comédie romantique inspirante à défaut d'être totalement satisfaisante, 3 coeurs de Benoît Jacquot rappelle que l'amour à trois, c'est toujours très compliqué. On embarque surtout pour le jeu des comédiens, alors que Benoît Poelvoorde, Chiara Mastroianni et Charlotte Gainsbourg trouvent de très beaux rôles. *** 

Après Persepolis et Poulet aux prunes, la cinéaste Marjane Satrapi est de retour avec The Voices, une comédie très noire qui se cherche un peu avant d'exploser littéralement à la tête du spectateur à la toute fin. Mais comment résister à cet homme qui entend les voix de son chien et de son chat? ***

Faux documentaire qui fait visiter l'appartement de quatre vampires qui ont de la difficulté à s'intégrer à la société, What We do in the Shadows de Taika Waititi et Jemaine Clement est souvent hilarant. Dommage que cet humour salvateur est un peu dilué dans sa trop longue durée. *** 

Malgré un sujet bien attentionné (la quête du père d'une jeune adolescente) et de très beaux paysages, Canada Morrison (Sciences naturelles) de Matias Lucchesi frôle souvent l'amateurisme. La réalisation manque d'assurance, le récit est mince comme un fil et les personnages demeurent superficiels (et ce, même si les comédiens qui les défendent sont talentueux). **1/2 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire