mardi 2 décembre 2014

Nouveautés en DVD : To Kill a Man, Les apaches, 1987, Dawn of the Planet of the Apes, Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu?, The Hundred-Foot Journey, The Calling, As Above So Below

Décembre montre déjà le bout de son nez et avec lui, plusieurs titres très sympathiques qui sont disponibles en format dvd et blu-ray.

Le thème de la vengeance a souvent été traité au cinéma, mais rarement de la façon de To Kill a Man d'Alejandro Fernandez Almendras, qui isole son protagoniste - et le spectateur par la même occasion - dans un climat de pression maximale. C'est vibrant, parfois violent et d'une finesse inouïe. ***1/2

Entre la peinture de moeurs, le drame sociale et le documentaire sur la jeunesse, Les apaches de Thierry de Peretti surprend par sa démarche sans-fuyant et sa justesse, utilisant les clichés du genre à son avantage. Sofia Coppola n'a qu'à bien se tenir***

Les fans de 1981 seront comblés avec 1987, une comédie aussi drôle, gentille et sympathique. Ricardo Trogi continue de parler de son enfance et il le fait avec style, des dialogues incisifs et même un tube de Pet Shop Boys. ***

Le précédent tome était particulièrement décevant, mais Dawn of the Planet of the Apes de Matt Reeves se reprend avec un scénario intelligent, des effets spéciaux impeccables et beaucoup d'action. Un peu trop, même. ***

Énorme succès au box-office français, Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? de Philippe De Chauveron est une comédie raciste qui pourfend le racisme. Ce n'est pas toujours subtile, sauf qu'après une difficile journée de travail, il n'y a pas mieux. ***

On salive énormément en regardant The Hundred-Foot Journey de Lasse Hallström, un énième long métrage culinaire en forme de conte. L'ensemble est classique et prévisible, ce qui n'empêche pas d'y soutirer un certain plaisir ***

Il y a tellement d'invraisemblances dans le drame policier The Calling de Jason Stone qu'on finit par prendre cette histoire de meurtres en série avec un sourire en coin. C'est dommage, car la prestation de Susan Sarandon en mode Fargo, n'est pas mauvaise. **1/2

Les Catacombes de Paris auraient pu être le théâtre d'un superbe film d'horreur. Au lieu de ça, As Above So Below de John E. Dowdle sabote tout avec sa mise en scène peu inspirée et son absence presque totale de frissons. Ce sera pour une prochaine fois. **

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire