vendredi 5 décembre 2014

Nouveautés au cinéma : The Homesman, De prisons en prisons, Bird People, Dear White People, The Circle, A Thousand Times Goodnight, Serena, Copenhagen

Avant que les gros films de Noël n'apparaissent sur les écrans, il peut être intéressant de se ressourcer auprès de productions modestes mais nettement plus intéressantes.

Renouant avec le western à titre d'acteur et de réalisateur, Tommy Lee Jones offre avec The Homesman un beau film féministe qui est teinté d'une réflexion prenante et même mélancolique sur l'Amérique. C'est un brin trop classique, mais les paysages sont à couper le souffle et l'interprétation, de haut calibre. ***1/2

Très intéressant documentaire sur la difficulté de retrouver une existence normale après des séjours en détentions et en centres de désintoxication, De prisons en prisons de Steve Patry émeut et éclaire avec ses sujets qui passent sans cesse de l'ombre à la lumière. ***1/2

À la fois fable et chronique sociale, Bird People de Pascale Ferran est un ovni en deux tons sur des personnages qui souhaitent ardemment changer de vie. La symbiose n'est pas totale, sauf que l'originalité y est et les surprises demeurent nombreuses. ***1/2

Amusante satire sociale sur le racisme, Dear White People de Justin Simien est un long métrage gracieux et bien défendu par des comédiens talentueux. Un peu de flottement à mi-chemin est une conclusion trop gentille empêche toutefois l'essai d'atteindre son plein potentiel. ***

Mêlant fiction et documentaire, The Circle de Stefan Haupt ressasse avec sensibilité et finesse le combat d'un magazine gai dans le Zurich des années 50 et 60. Instructif à défaut d'être totalement satisfaisant. ***

Juliette Binoche est le meilleur élément de A Thousand Times Goodnight d'Erik Poppe, où elle incarne une photographe de guerre qui est hantée par son travail. L'introduction est superbe et la photographie majestueuse, ce qui n'empêche pas le récit à tendre légèrement vers la superficialité. ***

C'est toujours mieux que le Serena de Susanne Bier qui traîne sur les tablettes depuis des années et où Jennifer Lawrence et Bradley Cooper jouent - encore - un couple, cette fois pendant la Grande Dépression. Rien n'est crédible dans ce mélo douteux au montage catastrophique. **

Disponible sur Vidéo sur demande, Copenhagen de Mark Rasao est une surprenante comédie dramatique sur un touriste de 28 ans à la recherche de ses racines qui tombe en amour avec une adolescente de 14 ans. Ce n'est évidemment pas Lolita, mais le sujet chaud est abordé de front avec adresse. ***

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire