mercredi 8 octobre 2014

Film du jour: Street Without End

Genre mal-aimé, le mélodrame atteint des sommets lorsqu'il est réalisé avec classe et justesse. C'est le cas de Street Without End de Mikio Naruse, où une jeune femme plein de rêves n'arrive jamais à s'extirper de sa condition sociale. Avec son montage d'une finesse incroyable, ses thèmes riches et universels et sa superbe protagoniste, il y a amplement de quoi être touché et captivé malgré les quelques lourdeurs qui apparaissent au fil du récit. ****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire