vendredi 27 mai 2016

Sorties au cinéma : Le garçon et la bête, Au-delà des montagnes, Demain, High-Rise, X-Men : Apocalypse, Mr. Right, Alice Through the Looking Glass

Pendant que deux immenses longs métrages américains s'affrontent pour dominer le box-office, ce sont deux récits asiatiques qui risquent de ravir le plus les cinéphiles.

Digne successeur de Satoshi Kon et de Hayao Miyazaki, Mamoru Hosoda propose avec Le garçon et la bête une animation riche, complexe et intelligente sur la famille et la nature humaine. Moins poétique que son précédent Les enfants loups mais plus divertissant et mouvementé, il s'agit d'un triomphe qui rend les yeux tristes malgré des morales qui manquent parfois de subtilité. C'est tout ce qu'aurait souhaité être Kung Fu Panda. ****
Ma critique

Présenté en compétition officielle à Cannes l'année dernière, Au-delà des montages est le film le plus ambitieux de la part de Jia Zhang-ke. Chronique mélancolique se déroulant sur trois époques distinctes, cette réflexion riche sur la mondialisation et la mémoire va droit au coeur avec ses élans plus mélodramatiques, tout en séduisant par son immense maîtrise formelle. Une oeuvre qui symbolise parfaitement la Chine et qui finit par grandir sur le spectateur qui se prête à l'effort (oui, c'est parfois long, lent et appuyé). ***1/2

César du meilleur documentaire, Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent aborde les principaux enjeux mondiaux (alimentation, recyclage, éducation, actions civiles, etc.) d'un oeil optimiste en donnant des solutions pour construire un monde meilleur. La charge engagée a beau paraître simpliste et naïve, son espoir est communicatif. ***1/2

Lorsque Ben Wheatley adapte High-Rise de J.G. Ballard, cela donne un objet techniquement impressionnant mais dont la riche prémisse ne transparaît pas toujours dans le chiche scénario. On demeure tout de même scotché devant sa force d'impact et la vigueur de ses interprètes. ***
Critique 

Terminant la trilogie en beauté après un second épisode beaucoup plus faible, X-Men: Apocalypse de Bryan Singer réunit une tonne de mutants pour de nouveaux affrontements spectaculaires. Rien de nouveau au menu, si ce n'est du travail bien fait, des effets spéciaux renversants et des personnages généralement intéressants. ****
Critique

Hybride entre la comédie romantique et le film d'action, Mr.Right de Paco Cabezas ne fonctionne qu'à moitié, permettant à Sam Rockwell, Anna Kendrick et Tim Roth de s'amuser ferme au sein d'un scénario paresseux qui tente d'être branché mais qui ne l'est jamais. **1/2

Suite d'une production qui a remporté un succès fou,  Alice Through the Looking Glass de James Bobin (l'homme derrière les deux récents Muppets) n'a pas seulement perdu Tim Burton au change. Le charme n'y est plus et la magie a été remplacé par une tonne d'effets visuels qui finissent par assommer le spectateur. Vide comme ça, c'est plutôt rare. **

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire