mardi 29 juillet 2014

Nouveautés en DVD: Under the Skin, Noah, The Zero Theorem, Antboy, Le week-end, Cuban Fury, En solitaire, The Other Women, Trailer Park Boys – Don’t Legalize It

Deux grands films "que l'on aime ou l'on déteste" prennent l'affiche cette semaine en DVD et en Blu-ray.

Aventure extraterrestre vue de l’intérieure, Under the Skin de Jonathan Glazer est un opus iconoclaste qui utilise l'image et le son pour complètement bouleverser l'expérience cinématographique du cinéphile. Scarlett Johansson y trouve d'ailleurs son meilleur rôle en carrière. Un des musts de 2014. ****

Vilipendé à sa sortie, Noah de Darrren Aronofsky n'en demeure pas moins une superproduction spectaculaire, intelligente et sensible qui dépoussière l'art de raconter des histoires. Les amateurs de Spielberg seront comblés. ****

Sorti directement pour le cinéma maison sans avoir transité dans les salles de cinéma, The Zero Theorem est le dernier délire de Terry Gilliam qui suit un homme aliéné dans un proche futur. Moins essentiel mais plus sarcastique que Brazil et 12 Monkeys, l'effort finit par séduire avec ses nombreuses idées intéressantes. ***

Reprenant le canevas de Spider-Man pour l'adapter à un très jeune public, Antboy d'Ask Hasselbalck est suffisamment dynamique et enjoué pour séduire les enfants. Il n'y a toutefois rien d'original au menu et les effets spéciaux ne sont pas particulièrement convaincants. **1/2

Un vieux couple tente de faire revivre la flamme lors d'une fin de semaine à Paris dans Le week-end de Roger Mitchell. Malgré le talent de ses interprètes et les hommages à Godard, l'ensemble manque un peu de charme et les personnages s'avèrent royalement antipathiques. **1/2

La danse peut donner autre chose que des Step Up et Street Dance. Cuban Fury de James Griffiths avait d'ailleurs tout pour faire rire la galerie avec son humour et sa distribution. Dommage que le traitement est si classique et conventionnel. **1/2

Film "populaire" qui ne prend aucun risque, En solitaire de Christophe Offenstein suit une course de voiliers à travers le monde. François Cluzet y est comme toujours très bon, sauf que devant le manque d'audace de l'ensemble, il y a de quoi décrocher. **1/2

Ah, le désarroi féminin, avec tout ce que cela implique de clichés, de stéréotypes, de gags ratés, de personnages désagréables et d'interprétations outrancières. C'est ce que réserve The Other Women de Nick Cassavetes qui fait très rarement rire. **

Mais il y a pire dans la vie. Comme Trailer Park Boys - Don't Legalize It de John Paul Tremblay qui reprend la même sauce usée en tentant de la faire avaler encore plus loin dans la bouche du spectateur. Ce dernier, devant tant de mauvais goût et de gags ratés, n'a qu'un seul goût: passer son chemin et maudire à jamais cette série. *

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire