dimanche 15 novembre 2015

Films du jour: Un + Une, Je suis mort mais j'ai des amis, Le père Noël (Cinemania)

Cela fait des années que Claude Lelouch n'a pas offert un film aussi réussi que Un + Une (il faut remonter à Roman de gare). Bien qu'il explore à nouveau les histoires d'amour compliquées et les aléas du hasard, il le fait avec une fraîcheur qui remplit de bonheur. En suivant Jean Dujardin et Elsa Zylberstein en Inde sur la route de leur destin, il propose une réflexion suave sur le couple et le cinéma qui sait faire rire et émouvoir. Le tout avec un minimum d'effets kitsch! ***1/2

La première demi-heure de Je suis mort mais j'ai des amis de Guillaume et Stéphane Malandrin est tout simplement hilarante. Un groupe de musique perd son chanteur et l'enterrement ne se déroule pas nécessairement bien. Le reste du long métrage qui se passe au Québec est peut-être moins mémorable (pourquoi toutes ces farces de vomi?), mais elle n'en demeure pas moins intéressante. Surtout que Bouli Lanners y est en pleine forme. ***

Tahar Rahim est un très bon acteur. Mais il fait parfois des choix douteux. Comme jouer dans Le père Noël d'Alexandre Coffre, une indigeste comédie familiale sur un voleur qui se lie d'amitié avec un garçon particulièrement énervant. La mise en scène télévisuelle rivalise avec un scénario infect et tous les clichés que l'on pense impossibles en 2015 se matérialisent à l'écran. De quoi être dégoûté de la magie du temps des fêtes. *1/2


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire