vendredi 30 octobre 2015

Film du jour: Les nuits de la pleine lune

Il n'y a rien qui ressemble plus à un film d'Éric Rohmer qu'un autre film d'Éric Rohmer. Il y en a pourtant qui sont meilleurs que d'autres, comme Les nuits de la pleine lune qui ressasse toutes ses obsessions - les interrogations sur l'amour et la liberté - en demeurant pourtant unique en son genre: il s'agit tout de même de la plus grande oeuvre de la magnétique Pascale Ogier, qui est décédée quelques mois plus tard à l'âge de 25 ans. De quoi tout revoir différemment, avec une mélancolie prenante. ****
Ma critique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire